Back to school with an omega brain boost

Un coup de pouce naturel pour une année scolaire réussie!

Shelagh McNallySep 5, 17

Saviez-vous que plusieurs études ont démontré que la cause la plus importante de la mauvaise performance scolaire est la déficience nutritionnelle. Donnez à votre enfant une longueur d'avance à l’école cette année. Optimisez les fonctions de son cerveau de façon naturelle avec les oméga-3. Ces acides gras essentiels améliorent la concentration et aident à gérer les symptômes du TDA et du TDAH.

Les acides gras oméga-3 se regroupent en 3 types clés : l'acide docosahexaénoïque (ADH), l'acide eicosapentaénoïque acide eicosapentaénoïque (AEP) et l'acide alpha linolénique (AAL).

Le DHA représente 97% des acides gras oméga-3 que l’on retrouve dans le cerveau. Sa présence est également cruciale pour augmenter l'activité des neurotransmetteurs et maximiser la quantité de récepteurs dans le cortex cérébral - la zone du cerveau responsable de la mémoire, du langage, du jugement, de l'émotion et de l'attention. De plus, l’ADH permet au cerveau d'accéder à la sérotonine et à la dopamine - ces produits chimiques du cerveau responsables de la joie.

L'AEP et l’ADH ensemble sont responsables pour réduire l'inflammation de cerveau et empêcher que celle-ci endommage les cellules du cerveau. La combinaison AEP-ADH contribue aussi à améliorer l'humeur et la mémoire. C’est pour cette raison que l’AAL - considéré comme précurseur de l'AEP et de l’ADH – est important : en concentration adéquate, l’AAL permet un apprentissage et une mémoire fonctionnels.

La recherche a constaté que l’ADH et l'AEP jouent un rôle important dans le traitement du TDA /TDAH. L'une des premières études, menée aux Pays-Bas, a révélé que les garçons avec des niveaux acides gras oméga-3 inférieurs avaient plus de problèmes d'apprentissage et de comportement que leurs camarades.

Une autre étude a suivi neuf enfants, souffrant du TDA, suite à la prise d’une supplémentation à dose élevée en ADH et en AEP. Tous les neuf enfants ont connu une énorme amélioration en ce qui a trait à leur attention, leur hyperactivité, leur comportement combattif et leur sommeil. Les plus hautes doses d’AEP ont démontré une réduction des symptômes du TDAH encore plus importante.

L'Académie Sahlgrenska a suivi 75 enfants et adolescents atteints de TDAH qui recevaient soit des acides gras oméga-3, des oméga-6 ou un placebo. Une amélioration spectaculaire a été observée chez 35% des personnes prenant les suppléments d’oméga ce qui est équivalent au pourcentage obtenu avec les médicaments pharmaceutiques.

L'AEP et l’ADH se retrouvent dans les poissons d'eau froide tels que le hareng, le saumon, le thon, le maquereau, le flétan et les sardines, ainsi que le crabe, les moules et les huîtres. Les meilleures sources d'AAL se retrouvent, de leur part, sous forme d’huiles végétales comme l'huile de graines de lin, l'huile de soja et l'huile de canola. Cependant, même avec un régime alimentaire approprié, il peut être difficile d'obtenir tous les oméga-3 nécessaires. Même si vous pouviez convaincre votre enfant de manger du poisson quatre fois par semaine, les professionnels de la santé nous mettent en garde contre une consommation excessive. Manger une trop grande quantité de poissons engendre une ingestion excessive de mercure que l’on retrouve dans les poissons. Un supplément est un excellent moyen de renforcer l'apport d'oméga-3 de votre enfant.

Recherchez une marque qui se spécialise dans les formulations thérapeutiques pour les enfants avec le bon équilibre d’ADH et d'AEP avec de l’AAL et d’autres nutriments bénéfiques pour le cerveau. Préférez également les marques qui ont le logo IFOS ce qui garantit que le produit que vous achetez a été testé pour sa qualité et sa sûreté.

L'ajout d'un supplément d’oméga-3 à la diète quotidienne de votre enfant lui fournira le coup de pouce nécessaire pour une année scolaire réussie.

References

Related products

 

laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.